vendredi 17 février 2012

Expérience capillaire

Puisque vous avez l’air d’apprécier quand je vous parle poils (le détartrage pékinois, l'autre elternative à l'épilation)… Je me suis dit que j’allais vous raconter une de mes expérience capillaire.





Pendant un moment, je m’étais mis dans la tête qu'en allant dans des grands salons, j’éviterai d'avoir une coupe de playmobil à qui on aurait enlevé la frange.

Bref, en blonde que je suis, j’avais imaginé que d’aller dans des endroits tendances et à la mode me permettrait d’être bien coiffée…

Quelle naïve je suis !

Le dernier coiffeur de ce genre que j’ai essayé se situait dans le 16ème et se targuait d’avoir été élu « meilleur coiffeur de l’année » sur tous les sites branchés de soit disant bonnes adresses.

Le salon, à première vue ne donne pas une impression de Grand salon parisien. Il fait presque vieillot. 
Tout en longueur, on est accueilli très glacialement par une dame qui prend votre manteau avec dédain.

Pas d’attente, on passe directement au fond.
On m’assoit sur une chaise et une jeune fille me demande ce que je veux.

Dans l'absolu et à ce moment précis, avec la raie au milieu qu'elle vient de me faire et les lumières agressives qui me font le teint grisâtre et les cernes rouges, ce que je voudrais réellement, c'est changer de tête... mais tout grands coiffeurs qu'ils sont, je sais bien que ça va pas être possible !
Alors je dis ce que j’aime et ce que je n’aime pas dans ma coupe actuelle. Que je voudrais me laisser un peu pousser les cheveux et avoir un coupe plus sophistiquée…

La jeune fille me regarde sans rien dire et me demande de me lever pour aller au shampoing…

Bien

Là, normalement commence un moment de détente… Et bien dans les grands salons, non ! Il faut se battre pour ne pas de faire refourguer tous les produits, les crèmes et masques en tous genre. Les shampoings hyper vitaminés aux acides et principes miraculeux… Les huiles aux molécules de soie.... et un avant shampoing ? Vous en avez un avant shampoing ?

Je m’installe, et la dame me demande : Vous voulez quoi comme shampooing ?

Que voulez-vous que je réponde à ça ?
Je ne les connais pas leurs shampoings…
Je me hasarde à dire : Oh, un shampoing tout simple… moi normalement je mets du bio à la camomille sur mes cheveux…

Outrée elle se met à hurler dans le salon tout en me malaxant le cuir chevelu comme si c'était une boule de pâte à gâteaux, que mes cheveux sont HYYYYYPER secs, pas beaux, abimés….
Je ne la vois pas mais j’entends son air dégouté rien qu’au ton qu’elle prend

Moi je tiens bon.
Non, non pas de soins. Juste un shampoing… Simple. Le plus simple que vous ayez.

Elle ; Très bien mais je vous fais un shampoing vitaminé…

Et elle continue à commenter bien fort :
A la camomille…. Ahhhh,
Nous, on a un shampoing pour cheveux colorés vous savez. Qui ravive la couleur….

Moi : Ben non, ils ne sont pas colorés mes cheveux, c’est naturel cette couleur ! (et toc)

Elle : Ah oui ?  Et bio donc ? Parce qu’on a aussi des shampoings pour cheveux fragiles, enfin sensibles, abimés quoi ! Avec des ingrédients très doux. Pas bio mais très doux… Et bla bla bla bla bla....

Un peu lasse je dois avouer je rétorque : Non mais vraiment, je n’ai pas l’intention de changer de shampoing. N’insistez pas, je n’achèterai pas de shampoing. J'adore mes petits produits bio qui me conviennent parfaitement…

Elle insistera encore un peu pour finalement arrêter ENFIN de me parler


Après un shampooinage écourté car pas de soin, me voilà assise sur une chaise à attendre le coiffeur : Christophe.

Je sors mon livre et commence ma lecture


3 minutes plus tard, on me demande si je veux un magazine.


Non merci, j'ai mon livre c'est gentil ! (avec le sourire)

3 minutes plus tard, on me demande si je veux boire quelque chose

Non merci ! (avec le sourire)

3 minutes plus tard, on me demande si … je veux une manucure…..

Non merci, j’ai les ongles déjà fait. Vous savez, moi je viens juste pour une coupe de cheveux….(avec le sourire toujours)

3 minutes plus tard, la shampoineuse revient plus déterminée que jamais avec une bouteille à la main. Elle me la montre et me dit.
Vous voyez, c’est ça notre shampoing presque bio pour cheveux fragiles, blonds, pas beaux, bref, tout comme vous…. (bon elle dit pas ça mais franchement c’est exactement ce que ça veut dire.)

Je la regarde un peu énervée et lui rétorque un brin sèchement (comme je sais si bien le faire) : non merci je n’ai pas l’intention d’acheter du shampoing ou quoi que soit d’autre. Je voudrais juste qu’on me coupe les cheveux moi….. (plus de sourire !)

Alors on m’a laissé tranquille !

Le fameux Christophe fini par arriver et me dit qu’il sait déjà tout ! Il sait ce que je veux parce qu’il a écouté en douce tout à l’heure. Et sans me laisser le temps de comprendre ce qu’il m’arrive il se jette sur ces ciseaux et le voilà parti. J'ai des cheveux dans tous les sens et Il m’explique qu’il va donner du volume ici.... un peu moins là ...

Soit !

Pendant la coupe on papote « littérature » comme il dit. Lui il adore la littérature. Surtout Musso et Levy. Il est très souriant et franchement, c’est sympa comme conversation !
On parle aussi beauté, avec un truc miracle pour la peau dont j’ai oublié le nom parce que je ne l’ai pas noté !
Mais rien contre les cernes rouges en lumière artificielle !

Bref, il coupe, sèche, recoupe sur cheveux secs et….. voilaaaaaaaaaaa !!!!

La coupe est normale. Rien de fabuleux. C’est juste pareil qu’avant en un peu ... plus court !

Il me montre ce que ça donne de dos avec un miroir pour que je puisse voir l’arrière de ma tête. Et quand il va pour le reposer sur la tablette à coté de lui….BING, le miroir tombe par terre et se brise en 1000 morceaux !!!!


MALHEUR !!!!!!!!!!!!!!




Il me regarde terrorisé. Il fait une sorte de petite danse nerveuse. Puis il me regarde très méchamment, puis terrorisé encore et me dit la voix tremblante et les yeux écarquillés comme s'il avait vu un monstre : 


C’est 7 ans de malheur !!!
Comme si, les 7 ans de malheur étaient pour moi bien sûr !

Un peu interloquée je lui réponds joyeusement :

- C’est vrai que casser un miroir c’est 7 ans de malheur pour celui qui le fait tomber ... Mais il ne faut pas croire à ses superstitions, allons. Vous n’aurez pas 7 ans de malheur pour une petite maladresse ! 

Tout le monde est très perturbé dans la salon. On me toise comme si j’y étais pour quelque chose. Ou sont-ce les 7 ans de malheur qui commencent ?
Mais je n'ai rien fait moi  !!!

En me levant je sens dans mon cou des millions de petits cheveux secs collés sur ma peau. Je demande donc à Christophe s’il peut me les retirer.
Toujours terrorisé par son miroir dont les éclats gisent par terre sans que personne n'ose y toucher, il me dit qu’il a oublié. Il ose à peine me toucher au cas où…. Il me passe un petit plumeau pour enlever les cheveux. Mais très rapidement, faudrait pas forcer le destin non plus !

Je pars donc en me tortillant à cause des picotements des petits cheveux, je reprends mon manteau, et je vais pour payer.
Je retrouve la dame glaciale qui ne me demande pas si ça me plait ou si ça va… Rien. Je paye une fortune (je ne sais plus combien, mais cher pour le peu de cheveux coupés) et je m'en vais avec le doute de partir pour un septennat compliqué !

Voilà ma dernière expérience de pseudo Grand salon. J'y ai appris la danse de répulsion des 7 ans de malheur et l'art d'esquiver les produits dont on n'a pas besoin !

Depuis, j'ai trouvé un coiffeur qui déteste parler. Il ne parle que pour me dire bonjour, me demander ce que je veux et c'est tout. Ensuite il se tait et me fait des sourires dans le miroir et ... je l'adore !!!
Au début son salon était dans une petite rue du  9ème arrondissement, mais depuis peu il s'est installé près de la place de la Concorde dans un salon absolument magnifique. J'espère qu'il ne va pas mal tourner !

13 commentaires:

Frédé a dit…

Vaste sujet le coiffeur.
Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi avec ma coupe courte, le même genre qu'un homme en fait, je paie deux fois plus cher que les hommes parce que je suis une femme?

Françoise a dit…

@ Frédé : c'est vrai que c'est complètement illogique !
Ce jour là il a surement moins coupé que pour une coupe d'homme et j'ai aussi payé 2 fois plus cher ...

didine a dit…

Euuuh rassures moi !!!
je vais me faire coiffer dans le 16e demain !!!!
Chez Jean Michel F avenue Georges V.

Françoise a dit…

@ Didine : Non, ce n'était pas là !!!
Et je passe te voir, d'acc ?

didine a dit…

Ahhh ouf !!!!

Super comme ca on pourra papoter !!

Pis en plus t'as de la chance de ne pas avoir à faire de coloration, toi avec tes cheveux.


Tu lui a pas sorti a la shampooineuse, "me laver les cheveux avec du détergent, non mais je rêve". lol

Françoise a dit…

Ah non, je n'y ai pas pensé au détergeant !!!!! Mince, ça aurait été marrant !
Faut dire qu'elle commençait à me chauffer à essayer de me vendre 150 000 trucs !

Bruno a dit…

Une vraie discussion de filles....
ça ne parle pas de sport, de voitures ni de... Filles !

Françoise a dit…

@ Bruno : Je vais réfléchir à une bulle spéciale "Hommes" alors ...
Mais juste par curiosité, tu parles voitures et sport chez le coiffeur toi ?

Catherine a dit…

Ben moi j'ai trouvé un super coiffeur, sans rdv, je paie que 15 euros !! Et il coupe sur cheveux secs..donc pas de problème de shampoing.... Et pour couronner le tout il parle pas ! Le pied quoi !!
C'est vrai ça Bruno, ça parle de filles les hommes chez le coiffeur ?

Bruno a dit…

Nan, comme tout le monde, on parle du temps qu'il fait, et de celui qu'il fera demain... Et accessoirement d'un peu de commerce.

Françoise a dit…

Ahhh ben comme les filles finalement !

hephep76 a dit…

Pas évident de trouver "son" coiffeur attitré de nos jour... La mienne, elle me coupe les cheveux depuis bientôt 10 ans, et je n'ai pas envie de changer... Un petit coucou à Nathalie en passant (Qui ne lira surement pas ce commentaire, mais bon, je pense bien à elle quand je vois ma tignasse pousser).

Françoise a dit…

@ hephep76 : A qui le dis tu !
J'avais un coiffeur qui me coupait les cheveux depuis l'âge de 13 ans. Et puis ce fourbe... il est parti à la retraite !
En tous cas, bienvenue sur mes bulles et un gentil coucou à Nathalie aussi, même si elle ne lit pas les commentaires ;-)